Rencontre avec Julie BOULEZ

Toute l’équipe ORPI Direct Habitat vous souhaite une excellente semaine. 😃☀

Rencontre avec Julie BOULEZ, expert judiciaire à la Cour d’Appel de Lyon. Julie BOULEZ, nous éclaire sur les différentes facettes de son métier et nous livre quelques précieux conseils pour se prémunir de diverses problématique liées à la propriété.

Pouvez-vous s’il vous plait nous présenter en quelques mots vos domaines de compétences et vos modes de saisines ?

Je suis Expert de Justice près la Cour d’appel de LYON en évaluations immobilières, commerciales et financières. Je suis également certifiée REV (Recognised European Valuer) et Médiateur.

Je suis amenée à déterminer les valeurs vénales et locatives, à titre amiable ou judiciaire, de tout type d’actif immobilier.
Je suis saisie soit directement par les particuliers, soit par des professionnels tels que Notaires, Avocats, Experts comptables, Mandataires Liquidateurs, Syndic de copropriété, architectes, promoteurs… soit enfin par les Tribunaux et Cours D’appel.

J’interviens principalement dans toute la région Rhône Alpes Auvergne mais suis amenée à intervenir, en fonction des dossiers, sur toute la France.

En quoi vos estimations de valeur de biens sont- elles différentes de celles réalisées par un agent immobilier ?

Je détermine la valeur vénale du bien à une date précise, dans un marché normal, sans tenir compte de la valeur dite « coup de cœur ». Cette valeur est hors incidence d’une marge de débat éventuelle. Je suis rémunérée non pas en fonction d’un pourcentage de la valeur du bien mais sur une base forfaitaire ou en tarif horaire, ce qui est un gage d’impartialité et d’objectivité.

En quoi vos estimations limitent-elles les risques face à des promoteurs, face à l’Etat... ?

Le fait d’être Expert de Justice près la Cour d’Appel ainsi que d’être certifié REV rassure les différentes parties quant à mon impartialité, mon objectivité, limitant d’autant les procédures judiciaires.

Intervenez-vous également dans les troubles anormaux de voisinage ?

Il s’agit d’un domaine dans lequel effectivement j’interviens très régulièrement, soit à titre judiciaire, soit à titre amiable à la demande des particuliers, des promoteurs, ou en demande conjointe.

Je dispense des formations sur ce sujet auprès de mes confrères.
De par l’urbanisation des communes, ces litiges sont de plus en plus fréquents. Pour rappel, les troubles anormaux de voisinage sont constatés lorsque, par une nouvelle construction sur une propriété voisine, un bien immobilier subit un préjudicie / une perte de valeur, comme une perte d’ensoleillement ou de vue, un vis-à-vis, des nuisances sonores et olfactives, des troubles visuels, des effets nocifs sur la santé notamment avec les antennes relais…).

Dans quels cas conseilleriez-vous à nos lecteurs de vous saisir ?

De préférence en amont des contentieux, avant la saisine des tribunaux. Notre saisine est importante et limite les procédures judicaires dans les cas suivants : déclarations de succession, donations, divorces, sortie d’indivision, déclarations IFI, redressement fiscal, obtention de prêt et notamment prêt relais, tutelle, renouvellement de bail commercial et indemnité d’éviction, analyse des offres de promoteurs, affichage d’un permis de construire pouvant engendrer un préjudice, litige entre associés (cession de parts, départ à la retraite…).

Contactez Julie Boulez

#Teamorpidirecthabitat #Teamorpi #Orpi #Immobilier #Teamorpilyon #Orizon #Magazine #Immobilier

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur Facebook
Partagez le sur Twitter
Partagez le sur Linkdin
Partagez le sur Pinterest

Comparer les annonces